AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Clé de détermination des principaux genres à l'aide du feuillage et des cônes

Aller en bas 
AuteurMessage
kassifazer
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 30
Emploi/loisirs : etudiant
Réputation : 0
Points : 14
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Clé de détermination des principaux genres à l'aide du feuillage et des cônes   Ven 23 Jan - 16:59

Feuillage persistant


Présence uniquement de
rameaux longs



Feuilles squamiformes


Rameaux cylindriques
recouvert par des paires de feuilles disposées de façon opposées décussées. Pas
de bourgeons d’hiver, cônes globuleux (3-5 cm)

Rameaux aplatis, les
deux paires de feuilles sont placées dans un même plan, les deux feuilles
ventrales aplaties, les deux latérales pliées. Bandelettes de stomates réparties
de façon homogène à la face inférieure des feuilles. Rameaux gris. Petits cônes
ovoïdes (1 à 2 cm)

Rameaux aplatis, même
caractéristiques pour les rameaux et les feuilles que chez chamaecyparis, mais,
les stomates sont concentrés dans la partie centrale des aiguilles latérales et
dans les parties latérales des feuilles centrales à la face inférieure. Rameaux
brun rouge. Cônes allongés constitués d’une dizaine d’écailles (2-3
cm)

Rameaux aplatis,
ramules présentant des angles d’insertion différents. Les deux paires de
feuilles vert jaunâtre sur les 2 faces presque insérées au même niveau. Feuilles
ventrales caniculées, feuilles latérales glandulaires et aromatiques. Cônes très
allongés constitués de 4 paires d’écailles, dont 2 réduites à la base, une paire
bien développée et une paire terminale fusionnée. (2 à 5 cm)
Revenir en haut Aller en bas
kassifazer
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 30
Emploi/loisirs : etudiant
Réputation : 0
Points : 14
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Clé de détermination des principaux genres à l'aide du feuillage et des cônes   Ven 23 Jan - 17:00

1. Présentation du genre

On retrouve 3 genres dans la
tribu des cupressées : Cupressus, Chamaecyparis et
Fokiena. Seuls, les deux premiers seront décrits.
Le genre
Cupressus comprend une vingtaine d’arbres et arbrisseaux provenant des
contrées tempérées chaudes de tous les continents. Ils sont très résistants à la
sécheresse et croissent sur des sols très pauvres. Seul le C. arizonica
résiste à des gelées sévères (en dessous de moins 10). Une seule espèce est
présente de manière spontanée en Europe dans la région circumméditerranéenne :
C. sempervirens.
En Europe, les cupressus ont surtout un
rôle ornemental et de brise-vent.
Bois à grain fin et duramen est rosé.
Principalement utilisé en charpente, ses nombreux nœuds le rendant impropre à la
menuiserie. Cellules parenchymateuses à parois transversales minces et non
ponctuées.

Principales espèces :

Europe et Asie : Cupressus
sempervirens


Asie : Cupressus funerbis, Cupressus
torulosa


Amérique du Nord : Cupressus arizonica,
Cupressus macrocarpa, Cupressus lusitanica

Caractères
distinctifs entre les genres Cupressus et
Chamaecyparis.

Au niveau des ramifications pour le
Cupressus : non distique, rameaux circulaires.
Au niveau des cônes
pour le Cupressus : gros cônes, 6-20 ovules à l'aisselle de chaque
écaille. Maturation bisanuelle.
Pour la ramification du
Chamaecyparis : distique, rameaux aplatis.
Et en ce qui concerne les
cônes du Chamaecyparis : ce sont des petits cônes. Moins de 5 ovules à
l'aisselle de chaque écaille. Maturation annuelle


2.
Caractères morphologiques


EcorceFibreuse et crevassée
RameauxLisses et glabres
BourgeonsPas de bourgeons d’hiver individualisés
FeuillesFeuilles adultes squamiformes, persistantes, opposées-décussées, recouvrant
le rameau cylindrique
FleursFleurs mâles en strobiles terminaux sur des rameaux courts.
Fleurs
femelles en strobiles terminaux, à écailles et bractées soudées en une seule
pièce
FruitsCône globuleux à écailles ligneuses peltées pourvues d'un ombilic dorsal
marqué
Enracinement potentielPivotant. Ce système racinaire rend délicat les plantations de sujets non
contreplantés
Revenir en haut Aller en bas
kassifazer
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 30
Emploi/loisirs : etudiant
Réputation : 0
Points : 14
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Clé de détermination des principaux genres à l'aide du feuillage et des cônes   Ven 23 Jan - 17:00

1. Présentation du genre

Appelé également faux cyprès,
ce genre est très voisin du genre em>Cupressus. il en diffère
essentiellement par des rameaux aplatis, des cônes de très petites dimensions à
maturation annuelle et une répartition géographique différente : alors que les
Cupressus poussent dans les zones tempérées chaudes de l’hémisphère
Nord, les Chamaecyparis se retrouvent dans les zones tempérées froides
du même hémisphère en milieu avec d'autres résineux.
Arbres de première
grandeur, à croissance soutenue au port pyramidal peu large, les arbres pouvant
se diviser en plusieurs troncs dès la base ou à faible hauteur.
En Belgique,
espèces essentiellement rencontrées dans les parcs et jardins, ayant la
particularité de bien se bouturer, de supporter la taille et de s’hybrider
facilement entre elles.
Des centaines de cultivars aux formes et aux
colorations multiples ont été créés, ce qui en fait le résineux le plus planté
en haies basses, en alignements et comme arbre de position dans de petits parcs
et jardins.
Bois dépourvu de canaux résinifères, les trachéïdes verticales
n’ayant pas d’épaississement, et les ponctuations étant de type
cupressoïde.
Bois de couleur blanc-jaunâtre dur, odorant, facile à
travailler, utilisé en Amérique du Nord pour la charpente et la menuiserie



2. Caractères morphologiques

EcorceMince, s’exfoliant en longues lamelles
RameauxRameaux aplatis
Bourgeonsremplacé par un axe végétatif
FeuillesFeuillage squamiforme sur sujet adulte, constitué de feuilles réunies par 4
: 2 latérales pliées en gouttière ; 2 faciales ou dorso-ventrales
aplaties
Feuilles de jeunesse aciculaires sur sujets issus de
semis
Cultivars à forme de feuilles de jeunesse persistantes :
retinospora
FleursFleurs des deux sexes s’épanouissant au printemps
Strobiles mâles ovoïdes
de 5 mm de long.
Inflorescence femelle subsphérique, de 6 à 12 mm de
diamètre, constituée de 6 à 12 écailles peltées
FruitsPetits cônes cylindriques
Ecailles portant 1 à 4 ovules à maturation
annuelle
Graines ailées
Enracinement potentielTraçant à oblique


3.
Classification & identification des espèces


Espèces
Rameau
Aiguilles
Cône
Aire d'origine
Chamaecyparis
lawsoniana
Aplatis, ramification distiqueLignes blanches formant des x Feuilles latérales plus grandes que
les faciales
8 à 10 écailles
8 à 10 mm de diamètre
Littoral pacifique de l’Amérique du Nord, du Sud de l’Oregon à la
Californie
Chamaecyparis nootkatensisAplatis, ramification distique, rameaux pendantsSans marques blanches à la face inférieure
Feuilles latérales
et faciales de mêmes dimensions, les feuilles latérales à pointes divergeantes
4 à 6 écailles
8 à 14 mm de diamètre
Littoral pacifique, de l’Amérique du Nord, de l’Alaska à
l’Oregon
Chamaecyparis pisiferaAplatis, ramification distiquePlages blanches nettes et apex des feuilles latérales légèrement
écarté du rameau
Feuilles latérales et faciales de même dimension
8 à 12 écailles
6 à 8 mm de diamètre
Japon, centre de l’île de Hondo
Chamaecyparis obtusaAplatis, ramification distiqueLignes blanches formant des y Feuilles latérales plus grandes que
les faciales
8 écailles
10 à 12 mm de diamètre
Centre et Sud du Japon, Taiwan
Chamaecyparis formosensisAplatis, ramification distiquePlages blanches pas nettes, face inférieure blanchâtre, apex des
feuilles latérales écarté
Plus gros et moins sphériques Ile de Taiwan
Chamaecyparis thyoidesPeu aplatis, ne formant pas de plans nets, diversement
orientés
Vertes, face inférieure glauque pourvue d'une glande
résinifère
6 à 8 écailles
5 à 7 mm de diamètre
Est des
Etats-Unis


4. Espèces
étudiées


L’identification des six espèces de ce genre repose
sur la forme des feuilles et la position des lignes stomatiques. A l’exception
d’une espèce, les rameaux très aplatis forment des plans nets.
Une seule
espèce sera étudiée dans ce cadre : Chamaecyparis
lawsoniana
Revenir en haut Aller en bas
kassifazer
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 30
Emploi/loisirs : etudiant
Réputation : 0
Points : 14
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Clé de détermination des principaux genres à l'aide du feuillage et des cônes   Ven 23 Jan - 17:01

1. Présentation du genre

Genre comprenant aussi bien
des espèces de grande taille à tronc unique que des arbrisseaux sans tronc ;
dans les zones tempérées froides de l’hémisphère Nord.
Caractères
morphologiques proches des cyprès.
Auxiblastes et mésoblastes non
différenciés ; décurtation partielle, les ramifications tombant avec les
feuilles.
Pousse terminale dressée, toujours pendante chez les
cyprès.
Genre se bouturant et s’hybridant aussi facilement que les
Chamaecyparis. Bois d’excellente qualité, brun jaunâtre durable, très
apprécié en Amérique ; bois dépourvu de canaux résinifères, ponctuations de type
cupressoïde


2. Caractères morphologiques

EcorceMince, brune, se fissurant longitudinalement
Vieux troncs
côtelés
RameauxRamifications fines et souples divisées dans un même plan
BourgeonsAxe végétatif recouvert par les feuilles
FeuillesFeuillage juvénile aciculaire, feuillage adulte squamiforme, constitué de 2
paires de feuilles ; les faciales planes ; les latérales en gouttière
Odeur
aromatique
FleursFleurs mâles en strobiles terminaux ovoïdes, rougeâtres, constitués de 6 à
12 étamines opposées
Fleurs femelles, petites, en position terminale sur
rameaux latéraux courts, constitués de 8 à 12 écailles
FruitsCônes rougeâtre avec bractées soudées aux écailles
Ecailles allongées
portant un mucron dorsal recourbé
Enracinement potentielOblique


3. Classification &
identification des espèces


Espèces
Rameau
Feuilles
Cône
Aire d'origine
Thuja
plicata
Disposition des ramules sans orientation prédominante
Présence
de glandes peu saillantes
Marques blanches peu distinctes, feuilles très aplaties à apex
aigu
Allongés, dressés
8 à 12 écailles émarginées et mucronées au
sommet
Ouest de l’Amérique du Nord
Thuja occidentalisDisposition des ramules sans orientation prédominante Présence de
glandes proéminentes sur les feuilles desséchées
Feuilles sans marques blanchesAllongés, dressés
8 à 12 écailles à sommet arrondi
Est de l’Amérique du Nord
Thuja standishiiDisposition des ramules sans orientation prédominanteMarques blanches distinctes, feuilles aplaties mais épaisses à
apex arrondi
Ovoïdes
4 à 5 paires d’écailles se recourbant vers
l’extérieur
Japon : Centre et Nord de l’Ile de Hondo
Thuja koraiensisDisposition des ramules sans orientation prédominanteMarques blanches distinctes, occupant toute la face inférieure à
l’exception d’une fine marge verte
Ovoïdes
8 écailles
Corée du Nord
Thuja setchuensisDisposition des ramules sans orientation prédominante Nord-Est du
Se-Tchouan


4. Espèces
étudiées


Une seule espèce sera étudiée dans ce cadre, Thuja
plicata
Revenir en haut Aller en bas
kassifazer
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 30
Emploi/loisirs : etudiant
Réputation : 0
Points : 14
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Clé de détermination des principaux genres à l'aide du feuillage et des cônes   Ven 23 Jan - 17:01

1. Présentation du genre

Avant les travaux de L. Li sur
les Cupressaceae (1964), Calocedrus faisait partie d’un vaste genre : «
Libocedrus ». Celui-ci a été scindé en cinq genres :
Libocedrus, Calocedrus, Papuacedrus,
Austrocedrus, Pilgerodendron.
Genre représenté par trois
espèces : deux asiatiques, non rustiques en Europe - Calocedrus
formosana
et Calocedrus macrolepis ; « Calocedrus
decurrens
», provenant de l’Ouest de l’Amérique du Nord et présentant un
certain intérêt pour l’Europe occidentale


2. Caractères
morphologiques


EcorcePrécocement fissurée, écailleuse, fibreuse
RameauxRamilles comprimées dans un plan
BourgeonsOvoïdes, pointus, écailleux
FeuillesProches du Thuja
FleursPrésence de sujets monoïques et dioïques
Strobiles mâles de moins de 5 mm
de long, cylindriques, jaunes à maturité, comprenant de 12 à 16 étamines
FruitsCônes constitués de 4 paires d’écailles, dont seule la paire terminale est
fertile
Ecaille se terminant par un mucron récurvé
Enracinement potentielTraçant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clé de détermination des principaux genres à l'aide du feuillage et des cônes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clé de détermination des principaux genres à l'aide du feuillage et des cônes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vision Sur l'Université :: Agronomie :: la serre des agronomes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit