AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle étude met en cause le portable

Aller en bas 
AuteurMessage
batoul88
membre
membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 30
Emploi/loisirs : sage-femme ...
Humeur : timide+hyperbavardeuse
Réputation : 0
Points : 5
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Une nouvelle étude met en cause le portable   Mar 4 Nov - 20:32

Un chercheur belge a soumis des rats aux ondes des téléphones portables et des réseaux wifi. Résultat, le taux de mortalité double dans le groupe exposé.

details:

En pleine polémique sur les risques éventuels du portable sur la santé, une nouvelle étude, réalisée l’université catholique de Louvain (UCL) et citée par le journal belge Le Soir, vient renforcer les arguments du camp plaidant pour des mesures de précaution.L'étude montre que le taux de mortalité des rats de laboratoire double lorsqu’ils sont exposés aux ondes des téléphones portables et réseaux wi-fi. Le taux de mortalité de trois groupes de rats soumis pendant 18 mois à trois niveaux d’exposition électromagnetiques utilisées dans les technologies mobiles s’est élevé à 60%, contre 29% dans un groupe de rats «épargnés», selon l’étude belge, qui constitue la thèse de doctorat en sciences appliquées défendue à l’UCL par Dirk Adang.
Un résultat qualifié «d’inquiétant» par Le Soir, qui souligne que le rat «partage 90% de son patrimoine génétique avec l’homme». Les causes de cette surmortalité chez le rat restent cependant encore à établir formellement, seuls 19 des 124 rats de laboratoire ayant jusqu’ici été autopsiés.
Mais Dirk Adang avance l’hypothèse d’un dérèglement du système immunitaire des rats, pourtant soumis à des ondes aux taux «conformes aux standards internationaux en vigueur». «Il est remarquable que dans tous les groupes soumis à une exposition, on constate une augmentation des monocytes (globules blancs actifs dans l’élimination des particules étrangères) comparativement au groupe témoin», écrit le chercheur belge. «Ces découvertes montrent un stress dans la formation du système sanguin après une exposition à faible dose, à long terme, de micro-ondes (…) C’est comme si l’organisme réagissait à une agression étrangère ou à une intrusion», ajoute-t-il.

bon c'est un articl que vous dever prendre en charge et comme coseil évité les portable au pauche
Revenir en haut Aller en bas
http://mimicatii.skyrock.com
Nasrus black
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2489
Age : 35
Localisation : Mostaganem
Emploi/loisirs : medecin interne des hopitaux d'Oran
Humeur : calme
Réputation : 0
Points : 3474
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Une nouvelle étude met en cause le portable   Mar 4 Nov - 22:09

c'est vrai j'ai meme entendu arlé d'une relation entre la proliferation tumorale qu'est le cancer et c'est ondes dont il faut ce mefier merci meriem :D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.univ-vision.com
Nasrus black
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2489
Age : 35
Localisation : Mostaganem
Emploi/loisirs : medecin interne des hopitaux d'Oran
Humeur : calme
Réputation : 0
Points : 3474
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Une nouvelle étude met en cause le portable   Mar 4 Nov - 22:13

Téléphone portable et santé : les effets se précisent
Des radiations micro-ondes similaires à celles émises par les téléphones portables déclenchent une réponse cellulaire semblable à celle causée par un choc thermique ou un agent toxique. Ce mécanisme, mis en évidence chez un ver de laboratoire, ne semble pas induit par un effet calorifique : les ondes provoqueraient une modification de la structure des protéines.

Une enquête sur les risques de cancers dans les pays européens

Bientôt une étude sanitaire sur les dangers des portables (en bref) La Tribune du jeudi 18 mai 2000, p. 25 Après la publication d'un rapport rédigé par un groupe d'experts anglais sur les dangers du téléphone portable, c'est au tour de Nature d'anticiper la publication d'une étude réalisée par des chercheurs anglais et canadiens. Ceux-ci ont étudié l'impact des radiations émises par les appareils téléphonique mobiles sur un ver de terre. Les modifications biologiques provoquées par l'exposition aux radiations du ver sont les mêmes que celles induites par la chaleur. D'ailleurs, lors de cette exposition aux radiations du portable, les vers synthétisent des protéines connues pour assurer la protection de l'organisme contre le stress thermique. La première grande enquête épidémiologique visant à établir si les téléphones portables augmentent ou non le risque d'apparition de certains cancers va débutée dans quelques semaines. Enquête réalisée par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), agence spécialisée de l'OMS. Les certitudes scientifiques restent tout de même limitées : "aucune étude ne démontre la nocivité directe pour l'homme". Les scientifiques demandent un usage limité des téléphones mobiles par les enfants. Les fabricants se veulent rassurants

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.univ-vision.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle étude met en cause le portable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle étude met en cause le portable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vision Sur l'Université :: medecine et Santé :: le conseil scientifique-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com